Focus Licencié: Pascal LECOMTE à l’ASPTT depuis plus de 20 ans !

Bonjour Pascal, pouvez vous vous présenter en quelques lignes ?

Pascal LECOMTE, 54 ans, marié, j’ai une fille de 18 ans.

Je travail au Grand Port Maritime dans la réparation de bateaux.

J’ai pratiqué le football dans mes débuts et découvert l’athlétisme à 29 ans au SPO Rouen, j’y suis resté 2 saisons avant de rejoindre l’ASPTT Rouen, où deux de mes collègues et moi avons adhéré immédiatement à l’ambiance très amicale.

Je cours en ce moment 6 fois la semaine équivalent entre 80 et 100 km de bitumes avalés. Je suis plus « routard » que forêts, chemin …

Que pouvez dire sur le parcours du 10km de Rouen Europe 1 ?

C’est un parcours qui a vu le jour il y a 5/6 ans avec l’arrivée de la Boucle Rouennaise, plus intéressant que le Semi, la distance touche plus de monde et donc plus de rouennais. Parcours difficile avec beaucoup de relance et virage, je pense que l’on peut mieux faire.

Les animations/courses Gulli du matin se sont très bien intégrées dans la journée, riches et ludiques, elles permettent aux enfants d’y participer comme les grands.

Avez-vous un record sur la distance ?

J’ai réussi 31’27 dans mes années « Vétéran », aujourd’hui V2, j’ai réalisé 33’40 sur la première édition du 10KmRouenE1

Quels conseils donnerais-tu aux athlètes souhaitant préparer la distance ?

Tout dépend de l’objectif atteint, pour une perf’ à 45′, je pense qu’il faut sortir 3 à 4 fois la semaine, s’entraîner dur et faire attention à la chaleur du moment, imaginer courir tôt le matin.

Sur un 10km, en ayant une bonne hygiène de vie rien ne sert de s’hydrater pendant la course, prenez vos précautions en amont, pourquoi pas s’arroser le visage pendant, et bien s’hydrater après.

Pour conclure, un message à faire passer?

Rien ne me vient en tête, mais je souhaite à tous « bonne chance », je serais le WE qui précède au France de Semi, donc j’espère avoir récupérer à temps pour participer à cette nouvelle édition du 10KmRouenE1.

Merci Pascal et bon courage pour ces dernières semaines avant tes échéances 

 
 

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*